À quoi servent les chandeliers japonais en trading ?

Dans son livre « les chandeliers japonais » sorti dans les années 90, l’économiste Steve Nison a remis à jour une technique financière très ancienne. En effet, les chandeliers japonais sont l’œuvre de cultivateurs de riz japonais, qui ont entrepris de dresser des graphiques afin de spéculer sur le cours des prix du riz au 17ème siècle.

Le principe des chandeliers japonais

chandeliers-japonaisL’une des particularités des chandeliers japonais réside dans leur simplicité d’assimilation. C’est une technique qui n’obéit à aucune règle stricte. Ce sont des éléments qui aident le trader à prendre une décision.

Ici, le graphique met en légende des cylindres avec deux couleurs différentes qui représentent le lien entre le cours d’ouverture et le cours de fermeture. À l’origine, les chandeliers étaient en noir et blanc. Le chandelier blanc (Yang, yo sen) représentant le marché à la hausse et le chandelier noir (Yin, in-sen) représentant le marché à la baisse. Dans les graphiques en couleur, les chandeliers sont en rouge et vert.

Règles de base

Chaque chandelier porte une bougie qui se divise en deux fragments : la partie remplie (grosse) encore appelée « le corps » qui porte à chaque extrémité une partie fine appelée « la mèche » ou l’ombre. Ces deux extrémités sont les éléments déterminants de la lecture du graphique. Ils indiquent la valeur à l’ouverture ou à la clôture tandis que les bouts des mèches définissent les limites en hausse et baisse touchées par le cours.

Formes et analyse des chandeliers japonais

Parmi les bougies portées par les chandeliers, on dénombre les toupies, les marteaux, les pendus, les marobozus , les dojis ainsi que les étoiles filantes ou encore les marteaux inversés. Chaque forme de bougie porte une analyse différente. Les formes des bougies sont des indicateurs très importants.

Par exemple, si un corps de bougie est grand, cela signifie que le cours de l’action est important. Le graphique est divisé en périodes et ainsi chaque période sera représentée par un chandelier. Ces chandeliers reliés permettent au trader de suivre l’évolution du cours de l’actif. Si le cours de clôture est inférieur au cours d’ouverture, la bougie est colorée en noir (ou en rouge) et dans le cas contraire, elle l’est en blanc (ou en vert). La mèche verticale permet de relier le taux le plus haut au taux le plus bas. Les couleurs permettent ainsi au trader d’avoir une idée précise et rapide du graphique. Et bien que facile, il est plus indiqué d’associer aux chandeliers japonais, d’autres techniques d’analyse graphique.

Notez cet article !