De la légalité du trading d’options binaires

options binairesPour de nombreuses personnes, le trading d’options binaires a plus à voir avec les jeux d’argent qu’avec autre chose. Ils estiment que ce mode de trading est trop aléatoire, et les gains ne sont pas assurés. Il est vrai que pendant de nombreuses années, le marché des options binaires n’a été soumis à aucune réglementation. Cela a donné lieu à de nombreux abus, et même à quelques escroqueries.

Cependant, une réglementation très stricte est actuellement mise en place dans bon nombre de pays européens. Aujourd’hui, les brokers d’options binaires devraient obtenir l’aval de plusieurs organismes de surveillance financière pour être crédibles. La CySec et la MiFid font partie des instituts les plus réputés à l’échelle européenne. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) s’assure par ailleurs que les brokers respectent les règles émises par les instituts financiers en France, ou dans d’autres pays. De fait, le trading d’options binaires est tout à fait légal, dans la mesure où des organismes de surveillance veillent au respect des règles du jeu.

Gare aux sites frauduleux et illégaux

Pour autant, il ne faut pas prétendre que tous les sites web d’options binaires fonctionnent dans la légalité. On compte en effet un grand nombre de brokers d’options binaires qui favorisent les arnaques et les pertes financières. Régulièrement, la Cysec et d’autres instituts financiers publient des listes noires qui regroupent les noms des brokers indélicats. Pour éviter de fonctionner dans l’illégalité, assurez-vous donc que chaque broker sur lequel vous investissez votre argent dispose des autorisations nécessaires pour fonctionner.

Obligations fiscales et légalité

Le trading d’options binaires doit par ailleurs respecter les lois d’impositions fiscales votées dans plusieurs pays. Par exemple, la Suisse n’exige pas des traders résidant sur son territoire qu’ils déclarent les revenus gagnés dans le cadre du trading d’options binaires. Mais la règle n’est pas la même partout. En France par exemple, tous les gains réalisés par les traders font l’objet d’une déclaration obligatoire.

Par conséquent, c’est le non-respect de cette loi qui peut faire du trading une activité illégale, sans que l’opération elle-même soit sujette à caution. Les centres d’impôts français indiquent qu’un taux d’imposition moyen de 15% est requis sur les sommes qui sont virées d’une plateforme web pour un compte bancaire.

Comment faire du trading d’options binaires légal ?

Au final, le trading est une activité légale en France et dans de nombreux pays européens. Mais le trader doit s’assurer qu’il dispose d’outils reconnus par la loi pour éviter d’éventuelles arnaques, ou se voir confisquer son argent pour escroquerie.

Notez cet article !