Retrouvez toutes les règles régissant le trading d’options binaires en Suisse.

En Suisse, le trading des matières premières est l’une des activités les plus répandues. Bien entendu, les investisseurs de ce pays ont la possibilité de spéculer sur d’autres actifs, en particulier sur les plateformes de trading binaire. Comme tout pays soucieux de protéger les intérêts de ses ressortissants, la Suisse a instauré une règlementation stricte de cette activité, bien que son statut soit assez particulier.

La réglementation du trading binaire en Suisse francophone

bourse suisseLa partie française de la Suisse est certainement la région qui enregistre le plus grand nombre de traders d’options binaires. Mais la loi y est particulièrement stricte, principalement envers les opérateurs frauduleux.

En revanche, les investisseurs ne sont pas tenus de déclarer au fisc les plus-values qu’ils perçoivent en trading binaire. On comprend donc pourquoi de nombreux ressortissants suisses et étrangers aiment spéculer sur les options à rendement fixe à partir de villes comme Berne ou Genève. Par ailleurs, la Suisse autorise généralement les brokers certifiés dans un pays membre de l’Union européenne à opérer sur son territoire.

Le trading d’options binaires en Suisse allemande

Ici, la situation des traders est encore plus souple. En effet, les Suisses d’expression allemande se tournent en grande partie vers des sites de brokers basés en Allemagne. Or les sites spécialisés en trading d’options binaires ne sont pas nombreux dans ce pays.

De ce fait, les courtiers suisses d’expression allemande ont la possibilité de s’adresser à des opérateurs reconnus par les autorités d’autres pays européens, à condition évidemment que ces derniers proposent des services en Allemand.

Néanmoins, de nombreux traders suisses préfèrent spéculer sur des plateformes de brokers reconnus par l’Autorité de Surveillance Financière Fédérale Allemande, la BaFin.
En règle générale, la législation régissant les activités d’intermédiaires financiers reste la même qu’on soit en région francophone ou allemande. Les brokers doivent donc avoir une régulation en bonne et due forme tandis que les investisseurs eux ne sont pas astreints à déclarer leurs gains issus du trading binaire.

Les règles de base en matière de trading binaire en Suisse

Qu’il soit résident dans une ville francophone ou dans une ville d’expression allemande, les traders suisses et les opérateurs sont néanmoins soumis à une réglementation de base. La principale règle en la matière concerne le blanchiment d’argent, opération contre laquelle la Suisse lutte avec vigueur.

Par conséquent, aucun opérateur suisse n’accepte des fonds provenant d’activités frauduleuses. D’autre part, le pays est désormais en étroite collaboration bancaire avec d’autres pays d’Europe, pouvant lever le voile sur le secret bancaire ainsi que les sommes présentes dans les comptes de ses banques.
Au demeurant, la souplesse de la règlementation suisse en matière de trading d’options binaires est assez incitative et il peut être intéressant de spéculer sur les marchés financiers en étant résident dans ce pays.

Régulation options binaires Suisse
5 (100%) 1 vote