OptionWeb : l’identité du broker d’options binaires usurpée

L’usurpation d’identité crée encore des émules dans l’univers des options binaires. Et cette fois, c’est le broker OptionWeb qui subit les foudres de pirates peu scrupuleux. En effet, le broker vient de faire savoir par le biais d’un communiqué que certaines de ses données confidentielles et personnelles ont été usurpées.

Des fraudeurs bien connus

broker option binairePour une fois, les fraudeurs ne se sont pas permis de copier simplement le nom et la plateforme du broker à leur avantage. Mais ils n’en sont pas bien loin. En effet, le communiqué du broker précise que 5 autres acteurs ont utilisé son numéro de licence pour se prévaloir du titre de broker d’options binaires. Ces acteurs sont notamment Bank Capital, General Broker, Centrale Bank Europe, BankPartners, mais surtout OptionWebs (dont le nom ressemble beaucoup à celui du broker).

Ces acteurs se font donc passer pour OptionWeb et sèment la confusion chez les traders sans expérience ou débutants. En utilisant le crédit et la notoriété du broker à leur avantage, ils se rendent même coupables de délits punis par la loi.

Un avertissement pour les traders

optionweb brokerLes traders doivent donc être prudents, et éviter des sites de trading qui se servent de données usurpées pour se constituer une image. Ceux qui connaissent bien le site de trading OptionWeb ne se laissent pas berner facilement. Ils savent par exemple que le broker est régulé à l’échelle européenne et dispose par exemple de licences de l’ACP Banque de France, de la CySEC, mais aussi du FCA au Royaume-Uni.

Dans d’autres pays européens, le broker a obtenu des licences de régulation. Par exemple, elle est reconnue par la CNMV en Espagne, ou du CONSOB en Italie. Dès lors, un trader prudent peut s’assurer que les sites frauduleux possèdent autant de licences, tout en s’assurant que celles-ci lui appartiennent bel et bien. Comment ? En se rendant sur le site internet du régulateur, afin de vérifier que les licences évoquées appartiennent bel et bien au possesseur. Dans le cas contraire, le broker constitue plus un danger qu’autre chose.

Vérifiez les listes de brokers frauduleux

De temps à autre, une liste complète de brokers frauduleux est publiée sur les principaux sites des agences de régulation. L’une des plus complètes, régulièrement mise à jour, est celle de l’AMF en France. En la visitant régulièrement, vous pouvez éviter de rentrer en contact avec des brokers frauduleux. D’un autre côté, vous devriez peut-être vous intéresser aux brokers plus anciens, qui jouissent toujours d’une bonne réputation. Ceux-là sont difficiles à pirater, et généralement, leurs services sont très satisfaisants.

Notez cet article !

Antoine Klein

En savoir plus

Expert dans les options binaires depuis 10 ans.

Voir les articles - Visiter le site

Poster un commentaire