Casino : à quoi faut-il s’attendre de la fin d’année ?

L’an dernier, le groupe Casino a réalisé des résultats positifs avec un chiffre d’affaires global de 48.49 milliards d’euros. Ce chiffre représente une croissance en organique de +4.7%. Le début de cette année semble encore plus probant, ce qui augurerait vraisemblablement de belles performances pour la fin de l’année.

Une marge impressionnante au premier trimestre

groupe_casinoAu cours du premier trimestre de l’année 2015, les résultats du groupe sont prometteurs. L’enseigne a fait état d’un EBITDA en progression de 4.1% pour atteindre les 3 milliards et 19 millions d’euros en deux mois. En conséquence, le résultat opérationnel de plus de 2 milliards d’euros est symptomatique d’une marge de 4.6%. Toutefois, le bénéfice net de Casino stagne autour de -3.9%, à plus de 555 millions d’euros. Mais il ne faut pas présumer que tout va mal, puisque les résultats actuels montrent que le groupe a amélioré sa capacité de financement autonome de 9.1%. Cependant, la dette financière du groupe reste colossale et en hausse de 400 millions d’euros à 5.82 milliards. Ce chiffre représente 1.8 fois l’EBITDA de l’année 2014.

Ces résultats positifs sont la conséquence d’une politique plus agressive au cours de l’année 2014. Casino a notamment misé sur une baisse régulière des prix, baisse qui a permis de repositionner le groupe en perte de vitesse face à la concurrence. Au cours du quatrième trimestre 2014, les volumes et le trafic sur les machines du groupe étaient plus qu’intéressant, et ont conforté la direction dans la pertinence de sa stratégie agressive. Le groupe reste donc dans le peloton de tête des enseignes de jeu les plus compétitives, et est confiante dans ses perspectives de développement.

Des objectifs de croissance à court terme

siege_social_casinoCette année encore, d’autres mesures visant à améliorer la compétitivité du groupe seront mises en place. Par exemple, Casino entend développer ses enseignes discount à l’international et en France. Elle espère aussi qu’elle aura la possibilité de renforcer son leadership sur les formats qualitatifs, en même temps qu’elle proposera de nombreux formats de proximité.

Par ailleurs, il y a sans doute des efforts à faire pour améliorer les capacités opérationnelles du groupe.

Evidemment, des objectifs financiers sont eux aussi prévisibles. Casino veut améliorer son chiffre d’affaires en organique en France, afin d’aboutir à un résultat opérationnel courant meilleur que celui du précédent exercice. Les mêmes objectifs sont évoqués à l’international. Au final, le groupe espère que l’année 2015 sera meilleure que la précédente, avec un résultat opérationnel plus intéressant et un chiffre d’affaires encore plus élevé sur les 4 trimestres.

Notez cet article !

Antoine Klein

En savoir plus

Expert dans les options binaires depuis 10 ans.

Voir les articles - Visiter le site

Poster un commentaire